Soupe crémeuse aux pommes de terre, poireaux et lardons avec des amandes frites

20121119-133320.jpg

Je n’ai jamais mangé beaucoup de soupe aux pommes de terres quand j’étais petite. En tout cas, je ne m’en souviens pas. Par contre, j’ai de très forts souvenirs d’adolescence qui prennent origine chez la mère d’une de mes meilleures copines. C’était une vraie maison de quartier. Cindy était mère de trois filles adolescentes et elle avait une sorte de philosophie de “portes ouvertes” en ce qui concernait les nombreuses copines qui traînaient avec ses filles. Je savais que je pourrais passer quand je voulais et que la porte d’entrée serait toujours ouverte, le tiroir du goûter également, et que j’étais la bienvenue. Parfois quand mes visites se prolongeaient, avec un peu de chance je tombais sur la soirée pizza, ou le pot de “chili” le vendredi soir, ou même le réveil doux au donuts et au lait chocolaté. Et si j’étais vraiment chanceuse, sa soupe aux patates.

20121119-122704.jpg

20121119-122710.jpg

Pour être honnête, j’avais jamais essayé de recréer la fameuse soupe de Cindy. J’ai déjà fait une soupe aux choux dans laquelle j’ai ajouté pas mal de pommes de terres et des lardons qui me rappelait vaguement cette petite maison dans ma ville d’origine, ainsi que ma bonne copine Nancy (félicitations pour le nouveau bébé !). En la mangeant, j’ai senti les picotements familiers de la nostalgie, et cette soupe aux choux m’a suffit. Mais pas pour longtemps. A peu près au même moment, j’ai sauvegardé une recette trouvée sur le site de Food52 pour un potage de pommes de terre rustique, avec des amandes frites. Je n’aurais jamais pensé à mélanger pommes de terres et amandes, mais finalement c’était un vrai régal. On était loin de la soupe de Cindy. J’avais créé une version de sa soupe, modernisée et surprenante, ce qui est, finalement, exactement ce qui me branche dans la cuisine. Il faut jeter un nouvel regard sur les plats qu’on connaît, comme j’ai déjà fait avec les cookies au sucre, citron et fleur de sel, la terrine de boeuf molé et bien d’autres. Pourquoi pas la soupe de Cindy ?

20121119-122716.jpg

20121119-122727.jpg

Rustique est vraiment le mot qui convient à cette soupe. Mais elle est également sophistiquée. Et surprenante. Et tout simplement délicieuse et réconfortant. Elle est crémeuse et consistante avec le croustillant des petits morceaux d’amandes qui n’ont pas recontré la lame du mixeur. Le goût fumé des lardons, la texture soyeuse des poireaux qui longuement, la perfection pure des pommes de terres ! Cette soupe est facilement ma préférée du moment car, contrairement aux autres soupes (aux légumes, par exemple), elle peut être un repas à elle toute seule grâce à sa consistance et à la satisfaction qu’elle donne aux papilles. Par gourmandise, j’ai accompagné la soupe (le 2ème ou 3ème jour) d’un sandwich grillé au fromage, mais j’en avais pas réellement besoin. Un grand bol de cette soupe fumante et vous avez tout ce qu’il vous faut !

20121119-122732.jpg

20121119-122739.jpg

Soupe crémeuse aux pommes de terre, poireaux et lardons avec des amandes frites
Recette originale adaptée de Food52

Ingrédients:
1 kilo de pommes de terres, coupés en cubes de taille égale
3 poireaux moyen, coupés grossièrement
100 g de lardons
150 ml de lait
40 ml de crème fraîche épaisse
1/2 CAC de paprika fumé
4-5 CAS d’huile d’olive
150 g d’amandes entières
6 gousses d’ail
Jusqu’à 600 ml de bouillon de poulet
2 CAC de vinaigre de vin rouge

Tout d’abord, chauffez l’huile d’olive dans une cocotte sur feu moyen/ vif. Ajoutez les gousses d’ail et les amandes et laissez-les dorer pendant 4-5 minutes, remuant souvent. Enlevez-les et placez-les dans un petit récipient (vous les mixerez tout à l’heure, une fois qu’ils ont refroidi suffisamment). Mixez-les ensuite avec un petit peu d’huile d’olive (une cuillère à café, pas plus) afin d’obtenir une sorte de pâte épaisse.

Dans la même cocotte, ajoutez les lardons et laissez-les dorer 3-4 minutes. Ajoutez les pommes de terre et cuire encore 5 minutes, tout en remuant pour pas qu’elles collent. Maintenant, ajoutez les poireaux et continuez encore 6-8 minutes (les poireaux devraient commencer à être transparents). Enfin, ajoutez le bouillon et portez à ébullition. Baissez le feu un peu (ébullition légère).

20121119-122745.jpg

Prenez la pâte d’amandes et rajoutez-la à la soupe, en réservant 2 cuillères à soupe pour plus tard. Assaisonnez avec du sel, du poivre, et le paprika. Laissez la soupe cuire à moitié couvert pendant 30-40 minutes. Vous verrez que certaines pommes de terre se sont désintégrées dans la soupe. Ecrasez-en plus afin d’avoir une texture de rêve, épaisse et crémeuse. Ensuite, versez le lait et la crème fraîche directement dans la soupe et mélangez doucement. Corrigez l’assaisonnement et rajoutez la pâte d’amandes que vous aurez mélangé avec le vinaigre de vin rouge tout à la fin, juste avant de servir.

20121119-133325.jpg

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s