Cookies croustillants et moelleux au son d’avoine et chocolat noir

20121122-153958.jpg

Oh là là les gars. Ces cookies sont vraiment quelque chose. Je les ai faits 2 fois en pas plus que 3 jours car j’en avais jamais assez. La recette d’origine que j’ai reproduit les dénomment Brussels cookies, et a été trouvée sur le site génial de Food52. J’avoue ne pas savoir ce que c’est les Brussels cookies mais il parait que c’est un parfum fabriqué par une célèbre marque américaine. Pour moi, quand j’ai vu la recette, j’ai tout de suite pensé à ces cookies suédois moelleux, croustillant et plein de chocolat qu’on vend chez IKEA mais qui coût un bras (du moins comparé avec tout ce qu’ils vendent d’autre !). Vous savez de quoi je parle ? Si vous connaissez de quoi les comparer ou non, je vous promets que vous allez adorer. On trouve un biscuit fin, à la fois moelleux et croustillant au goût de caramel, ou presque, avec à l’intérieur le chou chou de tout le monde : une bonne ganache au chocolat noir. Je ne peux même pas vous décrire à tel point ces cookies déchirent quand ils sont tièdes, sortis du four avec un ganache encore liquide qui s’échappe par tous les côtés…

20121118-121810.jpg

20121118-121839.jpg

Ils se gardent pas mal aussi, au moins quelques jours, même si j’avoue que chez moi, la première fournée avait disparue au bout d’une journée. Au début, je faisais les biscuits un peu plus gros que ce que la recette conseillait et j’ai appris de mes erreurs. Même si une cuillère à café d’appareil par cookie semble nullement suffisant, c’est la taille parfaite. Les cookies vont s’aplatir et donc s’agrandir pas mal lors de la cuisine, et vous ne voulez surtout pas rater la perfection que c’est d’avoir les bords touts fins et croustillant comme de la dentelle. Le croustillant disparaîtra peu à peu au cours de jours si vous les gardez trop, donc je vous conseil de ne pas double la recette, sauf si vous recevez ou si vous êtes nombreux à la maison. En tout, vous aurez entre 12 et 20 sandwichs, selon la taille de vos biscuits.

20121118-121815.jpg

20121118-121848.jpg

La seule chose que j’ai modifié par rapport à la recette d’origine, c’était la ganache. En suivant la recette à la lettre la première fois, j’ai été confronté par une ganache qui a quelque peu tournée, un résultat un peu dur et sans éclat. Du coup j’ai corrigé en ajoutant plus de crème, mais ce n’était pas encore ça. Je ne sais pas s’il s’agissait d’une erreur de ma part, mais la deuxième fois j’ai utilisé une recette de ganache que je savais testée et approuvée, et qui produit une ganache somptueuse : juste assez liquide et crémeuse au début pour pouvoir l’appliquer sur les biscuits aisément, mais qui prend juste ce qu’il faut au bout d’une heure ou deux, sans être trop ferme. Vous voyez ? J’espère que vous adorerez ces cookies autant que moi et les miens.

20121118-121821.jpg

20121118-121827.jpg

Cookies croustillants et moelleux au son d’avoine et chocolat noir
Recette originale de Food52 adaptée légèrement

100 g beurre doux
30 g miel
100 g sucre de canne
3 CAS lait
1 CAC extrait de vanille
60 g farine
45 g son d’avoine
1/4 CAC bicarbonate de soude
1/4 CAC sel
200 g chocolat noir
120 ml crème entière
2 CAC sirop de glucose (pas obligatoire)

Ces cookies sont ultra rapide à faire, mais il faut compter du temps pour qu’ils prennent et pour l’assemblage. Préchauffez votre four à 165°.

Dans un robot, mélangez le beurre, le miel et le sucre de canne pendant 4-5 minutes. L’appareil devrait être crémeux et bien mélangé. Ensuite, ajoutez le lait et l’extrait de vanille (vous verrez que l’appareil se sépare légèrement et qu’il y a comme des grumeaux ; c’est pas grave !). Maintenant ajoutez la farine, le son d’avoine et le bicarbonate de soude et mélangez juste assez pour obtenir un mélange homogène.

20121122-153921.jpg

20121122-153927.jpg

Sur une plaque de cuisson dressée avec du papier sulfurisé, mettez des petites boules d’appareil à cookies, la taille d’une grosse cuillère à café, espacés de 8-10 centimètres (vous devez pouvoir placer 12 boules de pâtes sur une plaque de taille standard). La première fois, j’ai fait des boules un peu plus grosses et le résultat était un cookie plus épais, mais moins croustillant. Même s’ils vous semblent très petit, je conseille fortement de suivre la recette en mettant des boules pas plus grandes qu’une pièce d’un ou deux euro. Enfournez-les et cuire pendant 11 à 12 minutes, jusqu’à ce que les bords deviennent bien dorés. Sortez-les du four et laissez une minute environ sur la plaque avant de glisser le papier sulfurisé (et les cookies !) sur un plan de travail pour qu’ils refroidissent complètement.

20121122-153934.jpg

20121122-154003.jpg

Entre les fournées, faites la ganache. Cassez votre chocolate en petits morceaux et placez-les dans un grand bol, en verre de préférence. Faites chauffez la crème et le syrop de glucose, si vous l’utilisez, dans une petite casserole. Quand le mélange arrive à ébullition, versez sur le chocolat et remuez doucement jusqu’à ce que tout le chocolat fond. S’il vous reste des morceaux, placez le bol sur une petite casserole d’eau bouillante et continuez de mélanger autant qu’il faut. Laissez refroidir à temperature ambiante.

20121118-121832.jpg

20121122-153915.jpg

Une fois les cookies totalement refroidis (je vous conseille d’en manger au moins un alors qu’il est bien chaud, avec de la ganache… C’est l’extase !), prenez le dos d’un biscuit et mettez une petite cuillèrée de ganache dessus. Ensuite, appliquez un deuxième biscuit, dos vers la ganache, et appuyez légèrement pour que la ganache arrive jusqu’aux bords. Au bout de 30-45 minutes la ganache se sera solidifiée considérablement, mais gardera sa texture onctueuse qui fond dans la bouche.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s